Les facteurs de risque cardiovasculaires et les maladies cardiovasculaires

Les MCV représentent la première cause de mortalité en France.

On appelle facteur de risque cardio-vasculaire tout facteur exogène ou endogène, évitable ou non, capable de majorer le risque de développer une maladie cardiovasculaire.

On décrit comme facteur de risque : l’âge et le sexe, les antécédents familiaux de MCV avant l’âge de 50 ans, le tabagisme, l’HTA, le diabète, les dyslipidémies et la sédentarité (stress, obésité, ...).

Parfois, les facteurs de risque se cumulent. En termes de risque de maladie cardio-vasculaire, l’association de plusieurs facteurs de risque même peu importants conduit à une multiplication du risque et non une addition.

Les MCV habituellement rencontrées sont :

  • Les accidents vasculaires cérébraux
  • Les maladies cardiaques conduisant à l’insuffisance cardiaque
  • Les maladies des artères périphériques : des carotides, des artères rénales, des artères digestives ou à destinée des membres inférieurs...

Ces maladies ont des mécanismes d’apparition différents :

  • soit les artères se durcissent et leur calibre intérieur diminue jusqu’à disparaitre : infarctus du myocarde, sténose de la carotide ou d’une artère rénale, sténose fémorale...
  • soit un caillot se forme dans le cœur et part dans la circulation entraînant une ischémie (arrêt de la circulation dans l’organe où le caillot s’arrête) : accident vasculaire ischémique, embole dans une artère de jambe, de bras...
  • soit un vaisseau (artère) éclate et une hémorragie survient : accident vasculaire hémorragique, rupture d’anévrysme de l’aorte...

Pour en savoir plus :